Yushima Seidō, temple confucéen à Tokyo

Publié le : 26/06/2015 16:26:46
Catégories : Japon

Le Yushima Seidō est un temple confucéen situé dans l'arrondissement de Bunkyō à Tokyo. Il est à l'origine bâti durant l'ère Genroku (fin du xviie siècle) mais est détruit lors du grand séisme de 1923 de Kantō. Le temple d'aujourd'hui est une reconstruction moderne.

Le Yushima Seidō est à l'origine un temple privé nommé Sensei-den et construit en 1630 par le lettré néo-confucéen Hayashi Razan (1583-1657) sur sa propriété de Shinobi-ga-oka (aujourd'hui dans le parc d'Ueno). Le cinquième shogun, Tokugawa Tsunayoshi, déplace l'édifice jusqu'à son emplacement actuel en 1690 où il est renommé Taiseiden de Yushima Seidō. L'école confucéenne des Hayashi se déplace en même temps. Après la promulgation de l'édit de Kansei en 1790, qui fait du Néo-Confucianisme la philosophie officielle du Japon, l'école Hayashi devient publique et passe sous le contrôle du shogunat en 1797. L'école est connue sous le nom de Shōhei-zaka Gakumonsho ou Shōheikō d'après le lieu de naissance de Confucius, Changping, prononcé Shōhei en japonais). Pendant l'ère du shogunat Tokugawa, l'école attire beaucoup d'élèves talentueux mais ferme en 1871 après la restauration de Meiji.

Produits associés

Partager ce contenu